Extreme Nomads est soutenu par les lecteurs. Lorsque vous effectuez des achats par le biais de liens sur notre site, nous pouvons recevoir une commission d'affiliation. En savoir plus

Alors vous pensez que vous avez tout planifié dans votre vie ?

Passer le baccalauréat, obtenir un diplôme universitaire, décrocher un emploi de 9 à 5 et appeler ça une vie ? Eh bien, c'est exactement ce que j'avais prévu... jusqu'à ce que je réalise que c'est un plan de mort. Pas un plan de vie !

Amoureux des collines et des grands espaces, passionné de voyages et casse-cou, je ne pouvais pas me retrouver à trimer sur un bureau d'entreprise pour le reste de ma vie et à abandonner toutes mes ambitions. C'est alors que j'ai décidé de transformer mon simple hobby en un emploi à temps plein.

Il n'y a pas eu de bureaux, de paperasse ou de chaises de bureau inconfortables. Ok, peut-être un peu de paperasse !

Aperçu du ski

Tout passe-temps commence par un travail quelque part ! Quel qu'il soit. Quand je... appris à skierJe ne suis pas un génie personnel qui m'a appris à faire des sauts périlleux et à déraper sur les collines rolly tumbly. En fait, c'est un instructeur qui m'a guidé pour trouver mon style et maîtriser parfaitement les mouvements de base de ce sport.

Lorsque je réfléchissais à ce que je voulais faire du reste de ma vie, une seule chose me venait à l'esprit. Le ski ! Cependant, je n'étais pas exactement fait d'un matériel olympique, et je n'avais pas non plus de tels rêves.

comment devenir moniteur de ski

Devenir moniteur de ski est la deuxième meilleure chose qui me soit arrivée après avoir appris à faire mon premier fakie (une figure de ski où l'on atterrit en arrière après un décollage). Ce n'était pas un chemin facile avec tous les cours d'apprentissage que j'ai suivis, les heures supplémentaires de pratique et le paiement des cours.

Mais, au bout du compte, cela en valait la peine, alors si vous êtes enclin à prendre une décision similaire, lisez ce qui suit.

Ce qui m'a amené à devenir moniteur de ski

Au départ, lorsque j'ai décidé d'apprendre à devenir moniteur de ski, c'était purement pour suivre mes rêves et poursuivre la seule chose qui me passionne. Cependant, ce n'était pas un chemin facile à prendre, et après seulement quelques étapes, j'ai commencé à perdre ma motivation et à abandonner. Soudain, un travail de bureau de 9 à 5 semblait beaucoup plus prometteur.

Néanmoins, j'ai tenu bon, et ce sont les petites choses qui se sont passées en cours de route qui m'ont donné le courage de me motiver et de continuer. En voici quelques-unes :

Laisser une trace indélébile dans la vie des gens

Tout comme je n'ai jamais oublié mon premier moniteur de ski et l'impact qu'il a eu sur mon parcours, ma vie, mon état d'esprit et mes objectifs, il est encore plus gratifiant de jouer ce rôle dans la vie d'autres personnes. De plus, partager mon propre parcours et mes leçons de vie avec mes élèves est à la fois réconfortant et réaffirmant.

Améliorer mes compétences relationnelles

Parmi les nombreuses autres compétences que j'ai acquises au fil des ans, l'expérience de l'enseignement et la direction d'une classe de skieurs débutants actifs, énergiques et brillants m'ont aidé à maîtriser l'art de la communication et du contrôle de la classe. En plus de cela, ma créativité, ma confiance et mes méthodes d'enseignement se sont également améliorées pour atteindre un niveau bien plus avancé. vous devriez maintenant avoir besoin de comment skier pour les débutants pour devenir un maître.

Pratique et voyages

Deux des choses les plus importantes dans la vie d'un skieur, et j'ai eu la chance de les avoir toutes les deux en même temps. En tant que moniteur de snowboard, j'ai eu l'occasion de parcourir le monde à ski dans différentes régions comme l'Amérique du Nord et l'Australie.

comment devenir moniteur de snowboard

Ainsi, pendant que je dégustais des tourtes à la viande en Australie et de la poutine en Amérique du Nord, j'améliorais mon niveau de ski et devenais l'un des moniteurs de ski expérimentés.

Comment devenir un moniteur de ski certifié ?

Dans chaque pays, il existe 4 niveaux de certification que vous pouvez obtenir. Le niveau d'entrée de base commence à 1 et va jusqu'au niveau expert qui est de 4. Bien sûr, cela diffère selon les pays et les organismes de certification, mais cela suit généralement le même cadre.

Par exemple, pour travailler en France, vous devez posséder des qualifications de niveau I et II, mais dans certains pays comme le Japon, vous pouvez travailler avec une qualification de niveau I, en fonction des visas de travail.

Toutefois, après vous être préparé et avoir passé l'examen, vous pouvez commencer à postuler où vous voulez, car il est certain que chaque pays a sa propre station de ski. Ainsi, non seulement vous profitez de votre hobby en tant qu'emploi rémunéré, mais vous êtes également qualifié en tant que moniteur là où vous allez.

Vous pouvez commencer votre parcours en tant que moniteur en vous inscrivant dans une école de ski ou en obtenant votre qualification par la voie difficile et efficace.

Choisissez votre voie

Tout d'abord, vous devez déterminer le type de ski que vous souhaitez enseigner aux jeunes esprits du futur. Vous avez le choix entre le télémark, le ski adapté, le snowboard, le ski de fond et le ski alpin. Une fois que vous avez choisi une voie, l'étape suivante devient beaucoup plus facile.

certification de moniteur de ski

Suivre des cours d'apprentissage en ligne 

Une fois que vous aurez décidé de votre parcours, les cours que vous choisirez auront un véritable impact sur la manière dont vous donnerez vos cours, encadrerez vos élèves et organiserez vos séances d'entraînement.

Avec chaque cours de moniteur de ski, les techniques et les conseils diffèrent car chacun est adapté à un type de ski spécifique. L'importance et la pertinence de ces cours consistent à mettre l'accent sur la stratégie nécessaire pour maîtriser le type de ski en question.

Cependant, presque tous les cours de moniteur de ski contiennent les mêmes sujets génériques, à savoir : l'importance d'une première leçon efficace et la compréhension et l'utilisation du magasin de location. En outre, comment se présenter en tant qu'enseignant à un élève et les moyens de maintenir les élèves impliqués, intéressés et engagés.

Adhérer à PSIA-AASI

La PSIA et l'AASI sont toutes deux des organes directeurs américains pour les skieurs et les snowboardeurs. L'organe directeur des skieurs est la Professional Ski Instructors of America (PSIA), et l'American Association of Snowboard Instructors (AASI) est celui du snowboard.

Vous ne pouvez pas exceller en tant qu'instructeur sans être certifié par l'organisme compétent.

Chaque certification comporte 3 niveaux qui sont attribués uniquement sur la base de vos compétences, et certaines certifications sont spécialisées pour les enfants ou le freestyle.

L'avantage que vous recevez en tant que moniteur de ski avec votre affiliation aux organes de la PSIA-AASI est qu'elle s'accompagne d'une affiliation à l'organisation nationale également. Ainsi, tous les prix ou certificats externes que vous recevez au cours de votre parcours d'enseignement sont automatiquement transférés dans votre dossier PSIA-AASI.

D'autres qualifications de moniteur populaires dans différents pays comprennent l'Alliance des moniteurs de ski du Canada (AMSC), la BASI (britannique) et l'ESF (française).

S'inscrire pour une évaluation

Après vous être inscrit auprès de l'un des organismes compétents, l'étape suivante consiste à vous inscrire aux évaluations. En général, ces évaluations sont en fait des événements organisés en différents lieux et à différents moments qui vous aident à faire progresser votre candidature.

Sur le site officiel de la PSIA-AASI, le calendrier des événements est d'une grande aide. Vous pouvez y filtrer votre recherche en fonction du lieu, de votre discipline (type de ski que vous avez choisi d'enseigner) et du type d'événement.

Formation sur neige dans les stations de ski

Cette étape et celle qui suit sont les plus essentielles des cours de moniteur de ski. La formation vous aide, en tant que professeur, à comprendre comment dispenser vos leçons, quels conseils donner, ce à quoi il faut faire attention, et vous donne une idée du type de défis que vous pourriez rencontrer.

moniteur de ski

L'entraînement sur la vraie neige met à l'épreuve les capacités de ski de l'élève et du professeur, c'est pourquoi le fait de participer à ces sessions à l'avance vous prépare à ce qui peut être attendu.

En outre, cela permet d'améliorer vos propres compétences en tant que skieur.

S'entraîner dans une station de ski

Afin d'apprendre aux autres à maîtriser l'art du ski, vous devez d'abord perfectionner votre art et votre approche. C'est la partie du travail qui m'a le plus attiré, car non seulement j'ai l'occasion de développer mes propres compétences en ski, mais c'est nécessaire pour mon travail.

Après les cours, emmenez un ou deux camarades sur les pistes d'une station de ski et entraînez-vous aussi longtemps que vous le souhaitez. Pratiquez de nouvelles figures et de nouveaux mouvements.

Continuez à gagner des UCE 

Les CEUs sont des unités de formation continue qui sont la vie et l'âme de votre adhésion et de votre vie en tant que moniteur de ski. En tant que membre de la PSIA-AASI, vous êtes tenu de maintenir six UCE chaque année pour que votre adhésion reste valide et active.

Comment obtenir ces UCE ?

C'est simple ! Tout ce que vous avez à faire est de participer à des événements (recherchez-les dans le calendrier des événements sur le site officiel de la PSIA-AASI) comme des formations et des cliniques. Et si vous obtenez plus de 6 heures CEU, les heures supplémentaires peuvent être transférées à l'année suivante.

Une fois que vous êtes certifié, maintenez vos UCE

Une fois que vous êtes devenu moniteur de ski, il est crucial de maintenir les UCE, car si vous ne le faites pas, votre statut de membre passe à celui de certifié inactif. Cela se traduit par des frais supplémentaires de " délinquance " sur votre relevé de renouvellement d'adhésion.

Pour que vous puissiez bénéficier des qualifications de moniteur et reprendre votre formation et enseigner dans la neige, il vous sera demandé d'accomplir le nombre minimum d'UCE. Pour 1 an 12 CEUs sont nécessaires, pour 2 ans 18 CEUs, pour 3 ans 24 CEUs et pour 4 ans vous avez besoin de 24 CEUs.

La vie d'un moniteur de ski

Tu sais ce qu'on dit... quand tu fais ce que tu aimes, ça ne ressemble jamais à un... carrière. Ou c'était quelque chose de ce genre.

intructeur de ski

Je ne vais pas mentir et dire que c'est un jeu d'enfant. Moniteur de ski signifie que vous devez maintenir vos qualifications de moniteur, et enseigner aux enfants n'est pas une tâche facile. Certains des meilleurs moniteurs luttent contre la frustration, la douleur et le manque de patience des enfants.

Cependant, pour les instructeurs, une journée typique comprend tout. Le bon et le mauvais. Il y a cent et un points positifs qui me détournent complètement de l'attention des hoquets et des bosses qui jalonnent le parcours.

Voyager à travers le pays, rencontrer des personnes partageant les mêmes idées, faire du vélo et du snowboard quelle que soit la saison, explorer et vivre l'hiver dans le monde entier... les souvenirs sont infinis.

L'argent est certainement un avantage mais ce n'est jamais ma motivation. Maîtriser la technique et se faire des amis et des souvenirs... c'est tout ce dont il s'agit.

Conclusion

Suivez votre cœur, le monde fera une place à vos rêves. Si vous souhaitez exercer le métier de moniteur de ski, travailler dans des stations de ski du monde entier et faire du bénévolat dans des écoles de ski, tout en étant payé pour cela... voici comment vous devez procéder.

J'espère que cet article vous a aidé à vous décider et à dissiper les confusions et les questions que vous vous posiez.

Bonne continuation de carrière ! Bon vent !

Catégories : Ski

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l'avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La croisière Bluefin pour une aventure aquatique parfaite
+
fr_FRFrançais